la danse des exécutés

Travail réalisé en 2015, dans l’espace du rez de chaussée de la maison du boulevard Franklin Roosevelt à Bruxelles. Il s’agit d’une réflexion autour des enfermements lié à des actes militants pendant les années de plomb.

Les bannières au centre de la pièce représentent le visage des prisonniers et prisonnières qui ont été maintenus en détention pour avoir effectué des actions contre le gouvernement en place. Cette installation discute avec deux grand formats, représentant des vues de maisons pénitentiaires. L’une d’elle est lié à l’emprisonnement de Moses Harman aux Etats Unis à la fin du XIXe siècle, pour avoir écrit un texte dans une revue anarchiste appelée Lucifer The Light-Bearer sur le viol de la femme au sein même du mariage.

11651322_368536453345426_1419720763_n11655306_368554350010303_258428090_n11696701_368536446678760_734200150_n11696777_368536380012100_1178849625_n

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s